PRESSE

"L’électro-rock d’Aube L continue de vibrer, d’offrir des chansons sensibles, habitées par une lumineuse énergie. La beauté des arrangements, la richesse instrumentale façonnent une musique qui oscille entre minimalisme électrique et luxuriance."
                                                          Yan Kouton / INDIEPOPMUSIC
 
 
Aube L électro rock Time for the happiness TSUGI

"A mon étoile"
LONGUEUR D'ONDES
Jessica Boucher-Rétif

2015

Une inspiration renouvelée qui s'exprime dès le premier morceau d'ouverture où sa voix, à nulle autre pareille, évolue comme jamais, osant des tonalités multiples, des harmonies surprenantes.La suite tient ces promesses. Plus rock, plus denses, ces nouveaux morceaux retrouvent des sommets noirs et s'ils disent désormais bien le bonheur et la joie de vivre, c'est en les faisant résonner du fond de leur éclosion diffcile.

 

"Time for the Happiness"
TSUGI
Benjamin Cerulli

2014

Aube L propose une électro aussi évasive que poétique.

Time for the Happiness est une épopée gracile dans les méandres d'une folktronica où (sur)vit une voix à la nostalgie gracieuse, comme bouffée par la mélancolie, rongée de l'intérieur.

Une ambiance profonde, pour un projet qui oscille quelque part entre Mogwai, Ezekiel et Bat For Lashes.

 

Live Report
INDIEMUSIC

Juliette Durand

2013

Ecouter Aube, c’est paradoxalement intense et reposant.

Elle est maître de sa musique et impose son atmosphère. Elle, parmi ses instruments. Entre clavier et percussion. Guitare et violon..

On connaît ses talents de chanteuse. On connaît sa voix transcendante et qui laisse le frisson parcourir nos corps. On connaît son talent de chef d’orchestre, incarnant une foule de musiciens à elle seule. On connaît tout ça. Mais le live sublime ces choses, déjà tellement évidentes.

 

"Stars in your scars"

SIDELINE

Stéphane Froidcoeur

2012

"Stars In Your Scars" starts in an evasive wave-pop style on which electronics and guitar parts are merging together in pure harmony. The style of singing -even if Aube L is a woman, reminds me a bit of some charismatic vocalists like Stephan Eicher and Edward Ka-Spel. On top of the evasive songs often hides a beautiful touch of melancholy.

 

© 2015 by Aube L,